Les endroits les plus romantiques au Centre-du-Québec
8 février 2017
On s’en va aux glissssaaaaades!
22 février 2017

Patiner au clair de lune!

 

J’adore patiner. Loin d’être une patineuse de haut calibre, j’ai mon style bien à moi. N’empêche!  Proposez-moi d’enfiler mes patins pour m’élancer sur un lac gelé, un sentier, un anneau de glace ou encore une patinoire de quartier, je ne saurai résister.

 

Alors planifier une sortie à l’Érable Rouge en ce beau samedi soir, où le mercure oscille les moins 10-12 degrés et que la lune dessine un croissant bien haut dans le ciel, devient une aventure merveilleuse.

À notre arrivée sur le site, la magie opère. Une belle affiche à l’extérieur nous prévient que nous entrons dans une zone où tous nos sens vont être transformés. Rassurez-vous, l’effet n’est pas permanent.  Malgré que… ça pourrait être agréable!

On nous accueille dans l’érablière où tout a été pensé pour nous charmer dès le début. Petits rideaux à carreaux rouges et noirs, boiseries et antiquités donnent un cachet chaleureux à l’endroit.  De grandes tables permettent de bruncher en famille le dimanche ou encore d'apporter son lunch le reste de la semaine. 

Si vos patins sont rangés tellement loin que vous ne les retrouvez pas, on peut en louer sur place, et de toutes les pointures. Besoin d’aiguisage? Pour aussi peu que 5 $, on vous remet une lame de patin en bon état.

Nous repérons une place pour enfiler nos patins près du foyer. 

 

 
 

C’est maintenant le temps de tester cette glace et profitez de cette soirée.

Wow! Avec le soin qu’on met à parfaire la glace, à passer la zamboni, à arroser le sentier, à surveiller les prévisions météo et à réagir aux véritables caprices de Dame Nature, on ne peut faire autrement que d’obtenir une surface impeccable digne des patinoires intérieures. J’ai rarement vu une glace extérieure aussi belle.

Les premières deux minutes, je suis un peu perplexe. Je m’attendais à un sentier illuminé et je me retrouve au beau milieu d’un boisé, avec comme seul éclairage l’immense lumière sur le bâtiment d’accueil et le reflet de Madame la lune. Le malaise passé, je savoure rapidement cette impression de liberté.

Certains voudront apporter une lampe frontale, mais pour les plus audacieux, je vous suggère d’y aller sous le clair de lune. C’est magnifique! Rapidement nos yeux s’habituent. 5 km de sentiers au clair de lune! Fantastique! Plusieurs boucles, dont une qui longe une rivière, une autre qui ceinture les limites de l’érablière, quelques petites pentes qui nous font pousser quelques cris et des rires sincères. Quelle belle activité à vivre avec votre amoureux. Et pourquoi ne pas en faire une sortie unique pour la Saint-Valentin?

Après quelques tours, on fait une pause autour du foyer installé à l’extérieur. Question de favoriser les rapprochements…

 

 
 

Les joues rouges, les yeux brillants, le cœur amoureux, nous terminons notre belle soirée au comptoir du sucrier. Je vous invite d’ailleurs à goûter aux succulentes guimauves enrobées de véritable sucre d’érable. (Je n’ai pas eu le temps de prendre une photo, tellement c’était bon!)  Un produit maison comme plein d’autres qu’on retrouve sur place. Délicieux! 

Pendant que vous y êtes, profitez-en pour rapporter quelques gâteries (beignes, pop corn, tartes, etc.) pour le retour à la maison. Et avec la saison des sucres qui approche à grands pas, le temps de réserver votre repas de cabane fait également partie des priorités du moment.

Comme tous ceux qui fréquentent l’endroit, nous nous promettons d’y revenir très bientôt, car l’hiver est court et l’endroit magique pour pratiquer cette activité en bonne compagnie. 

Pour l’Érable Rouge, il s’agit d’une première saison pour son sentier de patin. Comme ils sont à l’écoute des besoins de leur clientèle et qu’ils apportent des ajustements constants à leur installation, on s’entend qu’ils sont là pour longtemps et qu’ils nous épateront toujours de saison en saison, c’est garanti!

 

 

Publié le 10 février 2017.

 

 

Céline Rousseau
Céline Rousseau
Directrice adjointe et marketing