Parcs régionaux
Les parcs régionaux : au cœur de la nature du Centre-du-Québec!
12 juillet 2016
Un brin d’Acadie au Centre-du-Québec
20 juillet 2016

Débuter un weekend à Kingsey Falls

 

Je vous propose aujourd’hui un petit « road trip » du côté de Kingsey Falls et ses environs.  J’ai quelques beaux endroits à vous faire découvrir.  On se donne rendez-vous d’abord au Théâtre des Grands Chênes à Kingsey Falls pour assister à la pièce « Représailles », une comédie d'Éric Assous, adaptée par Michel Tremblay et mise en scène par André-Marie Coudou.

Mettant en vedette Raymond Bouchard, Gabrielle Mathieu, Myriam Poirier, Sylvianne Rivest-Beauséjour, Jean-Bernard Hébert et Jean-Léon Rondeau, cette comédie vous amène dans un univers où l’infidélité peut entraîner des représailles si on se plait à conter mensonge par-dessus mensonge.  Présentée du 2 juillet au 20 août, je vous assure qu’on y passe un bon moment.

Si vous n’avez pas pris le temps de souper, vous pouvez attraper un bon burger dans un casse-croûte sur votre route.  D’ailleurs, il y en a un juste en face du théâtre et un autre à l’autre extrémité de la municipalité où on peut y expérimenter une poutine frisée.  Composée de patates minces à la manière de chips, de fromage en grains frais de la région et d’une sauce brune, ce plat mérite d’être gouté.  Moins bourrative qu’une poutine régulière, elle garde son goût de patates, fromage, sauce par contre.  Vraiment pas désagréable! 

Une fois la pièce terminée, je vous suggère de passer la nuit au Gîte Le Champayeur à Warwick.  Un bon lit douillet et l’accueil chaleureux de Jacques Charlebois, voilà une combinaison gagnante pour ne plus vouloir quitter l’endroit.  Ses 4 chambres et sa suite familiale sont toutes climatisées et possèdent une salle de bain privée.  Construite par le premier vétérinaire de Warwick, il s’avère que la maison est toujours habitée par un vétérinaire… en la personne de M. Charlebois lui-même.  D’ailleurs, vous retrouverez plusieurs objets rappelant le passé de cette profession, exposés ici et là, et une véritable passion pour les vaches. 

 
 

Après un succulent petit déjeuner aux saveurs centricoises, empruntez un vélo pour filer sur la piste cyclable vers Victoriaville.  Vous êtes sur le Parc linéaire des Bois-Francs, une piste cyclable sécuritaire et agréable à rouler.  Elle se trouve sur une ancienne voie ferrée et serpente des terres agricoles.  On entend gazouiller les oiseaux et chanter les grillons lorsqu’il fait chaud.  

Arrivée à destination, vous pourrez vous balader dans la ville (le réseau cyclable est très bien implanté), vous arrêter dans une boutique ou un café du centre-ville, faire le tour du célèbre Réservoir Beaudet, un plan d’eau où pédalos et kayaks sont offerts en location.  Si vos mollets vous le permettent, grimpez en haut du Mont Arthabaska pour observer la vue imprenable sur la ville et cassez la croûte au bistro

 

À votre retour à Warwick, c’est au Pub L’Ours Noir que vous terminez la journée.  On vous propose une cuisine régionale où le gibier et le tartare sont à l’honneur.  Rien de mieux que de prendre le digestif au jardin où vous pourrez bavarder tranquillement, avant de profiter de votre 2e nuit au gîte.

Le lendemain, prenez quelques heures pour visiter le Parc Marie-Victorin avant le retour à la maison.  Le parc est situé au cœur du village natal du frère Marie-Victorin, à Kingsey Falls. Profitez-en pour vous promener dans les jardins à travers les mosaïcultures géantes et les sculptures gigantesques d'insectes en métaux recyclés.  Vous pouvez vous balader en parcours libre ou audio guidé. Que vous décidiez de flâner dans la serre tropicale habitée d’oiseaux exotiques, de vérifier vos connaissances au laboratoire éducatif, ou encore de profiter de la nature sur la Passerelle des bâtisseurs enjambant la rivière, la journée passera assurément trop vite.  Animations et dégustations insolites font également partis de la visite.  Depuis peu, un magasin général expose plusieurs antiquités du temps de Marie-Victorin. 

Qui dit Kingsey Falls, dit Usines Cascades!  Ou quand le divertissement peut être source d’apprentissages.  On n’a pas idée comment se fait la transformation de nos matières recyclables. 

Voilà donc un weekend fort agréable à faire avec votre douce moitié ou encore votre meilleure amie!  Bon weekend!

 

Publié le 14 juillet 2016.

Céline Rousseau
Céline Rousseau
Directrice adjointe et marketing