Plage de Deschaillons
Belle découverte en famille au Centre-du-Québec!
12 août 2016
Weekend gastronomique
Weekend gastronomique – Les idées d’escapades de Marie
31 août 2016

« Tu ne tueras point », une expérience immersive

 

Depuis trop longtemps, je me promettais d’aller voir cette exposition.  Pourquoi avoir reporté ce plaisir aussi longtemps?  Si ça vous arrive à vous aussi, faites différent pour une fois, car cette exposition se termine le 7 septembre prochain. 

Présentée au Musée des religions du monde à Nicolet depuis plus d’un an, l’exposition « Tu ne tueras point » a permis à de nombreux visiteurs de découvrir un autre aspect de la Grande Guerre (1914-1918), de ressentir à très petite échelle ce que nos soldats ont dû vivre accroupis dans les tranchées.  Une expérience vraiment unique! Comme toutes les expositions présentées au Musée des religions du monde d’ailleurs! On se rappellera de « À la vie, à la mort », « Tabarnak : l’expo qui jure », « Et voilà» ou encore « Colle, papier, ciseau » mettant en vedette les œuvres de Claude Lafortune (héros de mon enfance) qui ont connu un succès incroyable.

La température se prêtant à des activités intérieures, nous sommes donc partis, mon amoureux et moi, visiter le Musée des religions du monde. 

Début de notre aventure :

Le hall d’entrée est consacré (petit jeu de mots) à la boutique et met en vitrine de belles œuvres des artisans locaux et des objets rattachés aux 5 grandes traditions religieuses mondiales.  On a bien tenté de faire vibrer un bol chantant, mais notre guide réussissait beaucoup mieux que nous malgré toute notre bonne volonté…

La voilà! :

Dans la salle d’exposition, on a aménagé une tranchée.  La guide nous remet des écouteurs et nous entrons à l’intérieur.  Munis de ses écouteurs, nous entendons le récit d’un soldat qui nous partage ce qu’il vit, ce qu’il ressent (ses appréhensions, ses peurs, sa souffrance).  Vraiment troublant! D’une durée d’environ 12 minutes, notre parcours est accompagné de photos et de vidéos projetés sur des écrans télé.

Ma première motivation était de visiter la fameuse tranchée, mais une fois la visite terminée, c’est davantage la trêve du fameux jour de Noël qui m’aura marquée.  En effet, au petit matin du 25 décembre 1914, les soldats allemands sortirent de leurs tranchées pour aller à la rencontre des soldats britanniques et français. C’est au milieu d’un paysage dévasté par les obus, dans cet espace qu’on nomme le « no man’s land », que les soldats échangèrent des cadeaux, discutèrent et jouèrent au football.  Wow! Quelle belle leçon d’humanité!

Cette exposition nous propose des lettres aux soldats envoyées par les familles (mères, épouses), par des femmes qui acceptaient d’écrire à des soldats qu’elles ne connaissaient pas pour leur apporter un peu de réconfort.  On y parle de la propagande pour recruter les soldats ici comme en Europe, enfin, autant d’éléments inconnus qui nous font voir un autre visage de cette Grande Guerre, celle de la PAIX, celle de l’HUMAIN.  En plus, on nous laisse le mot de la fin…

Le musée a l’habitude de nous faire vivre d’une toute autre façon les expositions qu’il y présente. C’est encore une fois, mission accomplie! Parmi les autres expositions qu’on y présente : « Êtes-vous près? » l’exposition permanente, « Rodolphe Duguay, du paysage en prière » (jusqu’au 12 septembre 2016), « Un Musée : 30 ans d'objets et d'émotions » (10 juin 2016 au 12 mars 2017).

Réservez donc un petit moment dans les prochaines semaines (Faites vite, l’exposition se termine le 7 septembre prochain!) pour vivre une visite au Musée des religions du monde à Nicolet. Et qui sait, deviendrez-vous, vous aussi, un visiteur assidu des expositions qu’on y présente? 

 

Publié le 17 août 2016.

Céline Rousseau
Céline Rousseau
Directrice adjointe et marketing